Les Perruches Ondulées

Forum de discussion entièrement consacré aux perruches ondulées.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le mode de transmission des gènes de nos perruches ondulées

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Bonjour à tous,

Chaque discussion nous ramenant à la génétique de nos perruches me pousse à vouloir en savoir plus.  Cela entraine toujours un tas de questions pour lesquelles chaque réponse m'aide à progresser un peu, mais il reste cependant des points qui doivent etre connus pour bien progresser.

Pour cela, j'ai ouvert ce post pour lequel je vais devoir me faire aider.  J'ai déjà réalisé des articles sur base de recherches faites dans des petits livres traitant des perruches, mais qui ne parlent que très peu de génétique.  Je remercie déjà Lucie et Raph pour leurs infos qui m'ont permi de progresser et mieux comprendre certains points.

Lorsque ce post sera bien avancé et bien compris, je pourrai faire un nouveau "post-it" pour compléter ceux déjà faits.

Le sujet actuel : "Le mode de transmission des genes des perruches à leurs descendants".

Par quel type de mutations vaut-il mieux commencer : dominantes, récessives ou liées au sexe ?



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
Je commencerais par les mutations dominantes qui nous amène à commencer par la base ie la couleur de nos ondulées (POC et POP). Le vert domine sur le bleu.

Il ne faut pas oublier les co-dominantes. Selon mes recherches, une mutation co-dominante est une mutation qui diffère selon qu'elle soit en simple ou double facteur. Si l'on prend par exemple un oiseau bleu et qu'on lui attribue un seul facteur foncé, il sera visuellement un intermédiaire entre le simple et le double facteur. Le double facteur est visuellement bien différent du simple facteur et encore plus différent du 0 facteur foncé. Selon ce principe, de nombreuses mutations que l'on dit communément dominantes sont en fait co-dominante ie la pie australienne, pie pennéeclaire, facteur foncé, facteur violet, perlé...

Il reste maintenant dans le dominant, le corps clair, le gris, le vert...et j'en oublie sûrement.

Il serait intéressant de bien illustrer nos explications. Mais nous aurons besoin de la participation de tous pour montrer des sujets représentant les différentes mutations. À nous tous, je crois bien que nous serons capable de tout démontrer et même les plus rares, huppés, fallow, corps clair, AED etc...



Administratrice et créatrice du site :

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

lulubec

avatar
Champion
Champion
Ah, j'oubliais, dans la mesure du possible, il serait intéressant de démontrer les mutations en POC et POP, surtout pour les couleurs car j'ai réalisé au fil de mes participations à différents forum que les couleurs POP et POC diffèrent un peu à cause de la longueur de plume de certaines POP qui éclaircit d'une certaine façon les couleurs de ces dernières.



Administratrice et créatrice du site :

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Excellentes idées    

Une petite théorie pour savoir si je me lance dans le sujet avec les bases nécessaires.

Dans la génétique, on réprésente la paire de chromosomes du mâle par  X / X
alors que pour les femelles c'est  X / Y

Première question : est-ce que les mutations dominantes se portent sur le premier "X" chez les mâles et sur le seul "X" pour les femelles ?

Raisonnement à ma question, le fait qu'un oiseau ne peut etre porteur d'une mutation dominante, dans ma logique elle s'inscrit sur le terme de gauche (premier terme de la paire de chromosomes), le second étant pour le génotype, donc ce qui n'est pas visible mais qui fait partie du bagage génétique de l'oiseau.



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Je sens déjà que ce sujet va me plaire  



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
Il est vrai que chez l'ondulée la femelle  est X-Y et le mâle X-X.  C'est l'inverse de l'humain.  Mais les mutations se rattachant aux gènes sexuels sont uniquement les mutations sexuelles (INO, AED, opaline, cinnamon).  Les autres mutations (dominantes, co-dominantes et récessives) se retrouvent sur des gènes non-sexuels.  C'est pour ça qu'il n'y a alors aucune différence entre mâles et femelles. Wink

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur


Donc, à titre d'exemple, voici un très jeune mâle TS (type sauvage) qu'on désigne aussi comme "Normal vert".

Sur base du  "X / X" pour les mâles, je pourrais écrire  "TS (ou "Normal vert") / X     Question



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
Rien de ça Éric, la mutation de couleur ne se trouve pas sur un gène sexuel donc n'est absolument pas ni sur le X ni sur le Y.  Ce sont des gènes à part.  S'il est vert (homozygote) ie 2 gènes verts, nous devons écrire (Vert-Vert).  Et si c'est un vert hétérozygote ie 2 gènes différents, nous devons écrire (Vert-Bleu) ou (Bleu-vert).  Le vert est dominant donc un seul gène Vert suffit à ce que l'oiseau soit visuellement Vert.  Le bleu quand à lui est récessif donc il faudra que chacun des parents fournissent un gène bleu pour que l'oiseau soit visuellement Bleu.

Prenons l'exemple :

Un mâle (Vert-Vert) et d'une femelle (Vert-Vert)  = 100% des petits seront verts (Vert-Vert)

Un mâle (Vert-Vert) et une femelle (Vert-Bleu) = 100% des petits visuellement verts mais 50% (Vert-Vert) et 50% (Vert-Bleu) donc 50% des petits seront porteurs de bleu.

Un mâle (Vert-Bleu) et une femelle (Vert-Bleu) = 25% de verts homozygotes (Vert=Vert), 50% de verts hétérozygotes (Vert-Bleu) ou (Bleu-Vert) et 25% de bleus visuels (Bleu-Bleu).

Un mâle Bleu (Bleu-Bleu) et une femelle Bleue (Bleu-Bleu) = 100% de bleus (Bleu-Bleu).  Les bleus sont nécessairement HOMOZYGOTE donc 2 gènes bleus.

Maintenant, quand on tombe dans les facteurs foncés, c'est différent.  Ça agit de façon indépendante sur les couleurs.  Ce sont des facteurs qui agissent comme mutation de couleur co-dominante.

Il y a les mutations de couleur (bleu, vert, gris, ardoise, facteurs foncés et facteur violet, je serais tenté d'entrer le cinnamon et les dilutions ici aussi.

Il y a aussi les mutations de motif, les différentes pies, le perlé, l'opaline, l'ino, le CCT, etc

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Ah !  en fait maintenant je comprend mieux les termes "Homozygote" et "Hétérozygote"

Donc, dans le cas d'un oiseau vert, s'il est hétérozygote, il sera porteur de bleu ?

Ces termes ne s'appliquent qu'au vert et bleu ou à d'autres couleurs aussi ?

Et pas de couleur sur le gène sexuel, c'est à dire sur les chromosomes  x/x  ou  x/y, j'en prend note.



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Est-il possible de savoir si un oiseau est homozygote ou hétérozygote sans connaître son bagage génétique ?



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
Dans les mutations dominantes ie gris, vert, il est impossible de reconnaître l'homozygote de l'hétérozygote.  Il y a le cas où l'on connait les parents.  Si l'oiseau vert est issu d'un parent vert et d'un parent bleu, nous saurons à coup sûr que l'oiseau est vert/ bleu.  Mais si les parents sont tous 2 verts hétérozygote (Vert-Bleu), il y a 25% des chances que l'oiseau soit vert homozygote (Vert-Vert) et 50% des chances qu'il soit vert hétérozygote.  Mais l'oiseau homozygote ou hétérozygote ne se distinguent pas visuellement.

Par opposition les mutations co-dominantes donnent une image différente de ses oiseaux en simple et double facteur.  Par exemple, le perlé (simple et double facteur ne se ressemble pas), la pie australienne (simple et double facteur ne se ressemble pas) etc...

AU FAIT, LA GÉNÉTIQUE EST TRÈS COMPLEXE...affraid affraid affraid affraid

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Ok, on va contunuer sur plus simple, les mutations dominantes   Very Happy



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
Bonjour Éric, j'ai poursuivi mes recherches car ce qui mérite d'être fait mérite d'être bien fait.  Et je trouve qu'il y a beaucoup de divergence de terminologie quand aux différentes mutations dominantes.  Tous parlent de mutation dominante lorsqu'il suffit d'un gène pour avoir la mutation et d'autres affirment aussi que les mutations dominantes qui s'expriment différemment en hétérozygote et homozygote sont des mutations co-dominantes ou dominante incomplète.  Cependant, je crois qu'il faudrait nous en tenir aux terminologie du calculateur génétique de l'ondulée...

http://www.gencalc.com/gen/fre_genc.php?sp=0Budg

Ce dernier indique comme mutations dominantes... les mutations qui s'expriment entièrement et indistinctement que ce soit en simple et double exemplaire. (gris, Easley clear Body)

Il indique comme mutation dominante incomplète une mutation qui s'exprime de façon différente en simple et double facteur.  Ceci inclus la presque totalité des mutations que l'on disait dominante soit le mutations pie australienne et pennée claire, le violet, le foncé, le perlé.

Il parle aussi de co-dominance pour les mutations qui existent en même temps qu'une autre.  Un exemple pour les mutation aile claire et aile grise qui sont dominantes sur le dilué mais co-dominantes l'une envers l'autre.  L'oiseau qui hérite de la mutation aile grise et aileclaire conserve des carractéristiques des 2 et devient ce que l'on appel un fullbody ie des ailes grises (mutation aile grise) et un corps foncé normal (mutation aile claire).  Le masque jaune est aussi considéré comme une co-dominance avec la mutation bleue car l'oiseau conserve un fond bleu en ayant un masque jaune.  Mais perso, je trouve que les masques jaunes agissent surtout comme des mutations dominantes incomplètes car ils ont une représentation visuelle différente en simple et double facteur.

Pour ce qui est des mutations récessives, ce sont celles que nous avons toujours connu ie pie danoise, bleu, fallow, dilué, blackface, saddleback...

Il en est de même pour les mutations liées au sexe, opaline, INO, cinnamon, AED, ardoisée.

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Merci Lucie, ça reste compliqué sur le fond, mais sur la forme je pense avoir saisi les co-dominante.

En résumé, les mutations co dominantes sont celles qui peuvent se combiner à une autre mutation sans la modifier

Comme par exemple, avec une mutation que je reproduis souvent, les Pies Continentale ===> provenant de la mutation "Pennes Claires" et que l'on peut retrouver sur un oiseau TS (Normal) , Opaline ou aussi Pie Australienne et meme Pie Danoise.

Idem pour le Masque jaune que l'on verra sur un oiseau de mutation normale , Opaline, etc...



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Qu'est-ce qui est mieux, de les laisser pour après les dominantes ou il vaut mieux les inclures ?



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
Je crois que tu devrais te contenter de parler des mutations dominantes (complètes (DO)ou incomplètes (IN)) ,  des mutations recessives (RE) et finalement des mutations liées au sexe (SE), selon ce qui est indiqué dans le calculateur génétique.

Ne parle pas de co-dominance, c'est trop complese.  Le calculateur génétique ne parle que de 2 mutations co-dominantes, le masque jaune que j'inclurais dans les mutations dominantes incomplètes et les mutations ailes grises et claires dont je parlerais dans les mutations récessive en même temps que le dilué.

Tu peux aussi bien ne parler que des mutations dominantes sans FLA FLA et ne pas mentionner les complètes ou incomplètes.  Après tout, ce sont avant tout des mutations dominantes puisqu'un seul gène suffit à l'apparition de la mutation.

C'est ton choix et tout dépend à qui tu adresses ton article, débutant ou initiés...

C'est bien important de bien illustrer les mutations car j'y vois régulièrement des erreurs dans les textes sur les mutations.

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

lulubec

avatar
Champion
Champion
Je voudrais ajouter un point, les mutations co-dominantes du point de vue génétique n'ont rien à voir avec la juxtaposition des mutations comme l'on rencontre souvent chez les petites POCs. Il n'est pas rares qu'une juxtaposition de mutations (perlé, panaché, masque jaune, dilution etc....) donne aux oiseaux des motifs complexes mais ce ne sont pas pour autants toutes des mutations dominantes.... Il faut faire attention!!!!



Administratrice et créatrice du site :

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

18 Génétique le Lun 28 Oct 2013 - 7:20

Raph

avatar
Eleveur expérimenté
Eleveur expérimenté
Bonjour,

Vos actions sont toujours très louables mais je pense qu'il n'est pas aisé d'évoquer la génétique comme un thème sur l'alimentation ou l'entretien des perruches ondulées car c'est une science complexe et parfois même pointilleuse. La communauté scientifique et tout particulièrement les biologistes s'affolent quand nous évoquons cette discipline et pourquoi ? C'est simple, les aviculteurs ont inventé un langage génétique pour tout simplifier alors que cette science est aussi précise que les mathématiques et le résultat aujourd'hui, c'est que nous sommes tous à côté de la plaque !!!!! Avant d'évoquer les variations alléliques d'un gêne soit une mutation, il faut d'abord maîtriser la base à mon sens comme savoir ce qu'est une paire de chromosome, un gêne, un locus etc..... La génétique ne se limite pas selon moi au résultat d'un accouplement lu dans un livre ou à l'utilisation d'un calculateur génétique car rien de tout cela ne vous permettra de comprendre le fondement même de la transmission des caractères héréditaires. Je ne vais pas m'attarder sur ce sujet car loin de moi l'envie d'affirmer que je suis expert en ce domaine mais je souhaite tout de même faire une observation sur ce que j'ai pu lire dans vos messages. Pour moi, seule l'allèle sauvage chez l'ondulée est dominant donc la couleur verte (le gris étant à dominance intermédiaire). Si un allèle sauvage et un allèle mutant s'expriment ensemble nous dirons qu'il s'agit de la forme co-dominante et quand seul un allèle exprime son information et pas l'autre, nous dirons pour ce dernier, qu'il s'agit d'un allèle récessif. Bien entendu, ce n'est là qu'une opinion personnelle donc libre à vous d'adapter vos informations mais je crois qu'il est est tout de même nécessaire de maîtriser ce sujet avant de le partager avec le plus grand nombre afin de ne pas créer de confusion dans l'esprit de vos lecteurs ce qui risquerai des les rebuter !


Amicalement



Raphaël Terra
AFO TR313




http://www.terraraphael.fr

lulubec

avatar
Champion
Champion
Je ne crois pas qu'Éric veuille faire un texte hautement scientifique pour les érudits mais je crois qu'un texte de base évoquant des notions de base en se fiant aux types de mutations évoquées par le calculateur génétique est faisable. De nombreux forums présentent à ses membres un guide visuel sur les mutations. Alors pourquoi pas ce forum.

Mais je crois que l'un des plus grands défis sera d'apposer les bonnes images aux bonnes mutations. Nous aurons alors besoin de belles photos des membres du forum.



Administratrice et créatrice du site :

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Tout à fait,  ce serait vraiment qu'une approche simple montrant un maximum de mutations dans les trois types, les formules pour la transmission de ces mutations et ce qui serait aussi intéressant d'expliquer un peu, ce sont les mutations récessives et la manière dont elles se transmettent aux descendants.



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
Qu'advient-il de ton article Eric?



Administratrice et créatrice du site :

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Malheureusement, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour y travailler. Mais je reprend ça très bientôt avec une foule de questions et, attention parce que là ça va faire peur...., mes déductions.  





Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

lulubec

avatar
Champion
Champion
On est capable d'en prendre!!!!  

http://lulubecdubois.wix.com/mutationsondulees

DE

avatar
Administrateur
Administrateur
Juste le temps d'organiser un peu mon emploi du temps, et je vais pouvoir continuer ce magnifique post, l'accompagnant de photos et de formules simples.

Je sors du sujet, mais je suis occupé à préparer tout doucement les repros. Je n'ai pas encore fait ma sélection définitive, mais très prochainement ma session éleveur va se réveiller.   

On ne peut pas dire que 2013 à été une bonne année du côté de l'élevage, pertes considérables et de causes inconnues, agressions sur les jeunes, etc... Je dirais même que 2013 à été la pire des années d'élevage. Nous avions pas mal planifié la saison, mais les choses sont allées dans un sens assez inattendu et triste, ce qui a fait que pas mal de post commencés en 2013 ont pratiquement étés stoppés. Je ne pense pas que 2014 puisse être pire.  Very Happy 



Préférez l'éleveur à l'oisellerie

Sans nature, pas de futur (N Hulot)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. (St Exupéry)

Celui qui tue volontairement un animal ne peut prétentre qu'il aime les animaux, parce qu'on ne tue pas ceux qu'on aime !






Image hébergée par servimg.com

25 saison d'élevage le Mer 29 Jan 2014 - 21:07

Raph

avatar
Eleveur expérimenté
Eleveur expérimenté
Bonsoir Éric,

Sachant qu'il y a plus de bas que de hauts en repro avec les ondulées et que chaque année ne se ressemble pas avec elles, il faudra toujours, selon moi, maintenir un certain degré de confiance à ses oiseaux et composer avec les irrégularités qui rappel combien on ne peux pas tout maîtriser chez les animaux même domestiques. Partant de ce principe, nos oiseaux seront plus réceptifs à nos ondes positives même si nous devons cultiver l'art de la patience. Je te souhaite une excellente saison de reproduction et de nombreux jeunes dans les nids.

Amicalement



Raphaël Terra
AFO TR313




http://www.terraraphael.fr

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum